WÖHLER (F.)


WÖHLER (F.)
WÖHLER (F.)

WÖHLER FRIEDRICH (1800-1882)

Chimiste allemand né à Eschersheim, près de Francfort-sur-le-Main et mort à Göttingen. Wöhler commence ses études de médecine à Marburg en 1820, puis à Heidelberg. Là, L. Gmelin le persuade de se consacrer à la chimie et l’envoie un an à Stockholm dans le laboratoire de Berzelius. Docteur en médecine (1823), il décide de se consacrer à la chimie qu’il enseigne à Berlin et à Cassel; il est nommé, en 1836, professeur de chimie à la faculté de médecine de Göttingen, directeur de l’institut de chimie de cette ville, et inspecteur général des pharmacies du Hanovre.

En 1824, il publie les résultats de ses recherches sur le cyanate d’argent et sa découverte de l’isomérie. Quatre ans plus tard, il réussit à Berlin la synthèse de l’urée, à partir du ferrocyanure de potassium. «Je peux, déclare-t-il, faire de l’urée sans avoir besoin de reins ou même d’un animal, fût-il homme ou chien.» Cette synthèse met en cause, pour la première fois, l’existence même de la «force vitale», qui, pensait-on, habitait les corps issus des êtres vivants. En 1827, il obtient l’aluminium en chauffant le chlorure d’aluminium anhydre en présence de potassium; en 1828, le béryllium; en 1848, l’hydroquinone. Il a également isolé le bore, l’yttrium, mis au point un procédé d’extraction du nickel; en 1862, il produit l’acétylène à partir du carbure de calcium. Ses travaux sur les silicones ont permis l’extension actuelle de cette branche de la chimie.

En 1830, il rencontre Justus von Liebig, qui poursuit des recherches similaires sur les cyanates; refusant toute rivalité, les deux savants se lient d’une profonde amitié renforcée par des travaux en commun. Ils extraient, en 1837, l’amygdaline à partir des amandes amères, et découvrent l’acide benzoïque en oxydant l’amygdaline par l’acide nitrique. En 1832, ils publient les résultats de leurs très importants travaux sur le radical «benzoyl», travaux qui ouvrent une brèche dans ce que Wöhler appelle «la sombre forêt de la chimie organique», et montrent que les radicaux organiques peuvent se combiner à l’hydrogène électropositif aussi bien qu’à l’oxygène électronégatif. Ils éditent ensemble les Annalen der Chemie und Pharmazie .

Auteur de très nombreux articles scientifiques, son traité Grundriss der anorganischen Chemie (1831) est suivi, en 1840, par Grundriss der organischen Chemie .

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wöhler — ist der Familienname folgender Personen: August Wöhler (1819–1914), deutscher Werkstoffwissenschaftler August Anton Wöhler (1771–1850), deutscher Agrarwissenschaftler, Tierarzt und Pädagoge Cordula Wöhler (1845–1916), deutsche Dichterin und… …   Deutsch Wikipedia

  • Wöhler — Wohler may refer to:* Wöhler (crater), a crater on Earth s moon * Wöhler process, a chemical process used in the production of aluminum * Wöhler synthesis, the chemical reaction in which ammonium cyanate is converted into urea * August Wöhler… …   Wikipedia

  • Wöhler — Wöhler,   1) August, Ingenieur, * Soltau 22. 6. 1819, ✝ Hannover 21. 3. 1914; ab 1840 im Eisenbahnbau tätig. Wöhler führte experimentelle und theoretische Untersuchungen von Materialeigenschaften durch und entwickelte entsprechende Apparate und… …   Universal-Lexikon

  • Wöhler — Wöhler, Friedrich, geb. 31. Juli 1800 zu Eschersheim (im Kurhessischen) bei Frankfurt a. M., studirte 1820–23 in Marburg u. Heidelberg Medicin, ging dann bis 1824 zu weiterer Ausbildung zu Berzelius nach Stockholm, wurde 1824 Privatdocent der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Wöhler — Wöhler, Friedrich, Chemiker, geb. 31. Juli 1800 in Eschersheim bei Frankfurt a. M., gest. 23. Sept. 1882 in Göttingen, studierte seit 1819 in Marburg Medizin, dann in Heidelberg auch Chemie und Mineralogie, arbeitete ein Jahr lang in Berzelius… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Wöhler — Wöhler, Friedrich, Chemiker, geb. 31. Juli 1800 in Eschersheim bei Frankfurt a. M., 1825 Lehrer an der Gewerbeschule in Berlin, 1831 in Cassel, seit 1836 Prof. in Göttingen, gest. das. 25. Sept. 1882; entdeckte mit der Umwandlung des cyansauren… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Wöhler — Wöhler, Friedrich, ausgezeichneter Chemiker, geb. 1800 zu Eschersheim bei Frankfurt, 1828 Professor an der Gewerbeschule zu Berlin, 1836 Professor der Medicin u. Director des chemischen Instituts in Göttingen, zugleich Generalinspector der hannöv …   Herders Conversations-Lexikon

  • Wöhler — Wöhler, Friedrich …   Enciclopedia Universal

  • Wohler — Recorded in England as Wohler and Wohlers, and in Germany as Wolle, Wollen, Woller, Wollers, Woehler, Wohler, Wohlers, Wohlerss and possibly others, this is a surname of some antiquity. It is understood to be cognate with the English name Wooler… …   Surnames reference

  • Wöhler — /werr leuhr, verr /; Ger. /vue leuhrdd/, n. Friedrich /frddee drddikh/, 1800 82, German chemist. * * * …   Universalium